Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/2a539df45d631c9b5d619b7f3bf75282/web/fr/trip-usa.php on line 85
Nous sommes le Vendredi 19 Août 2022
Suggestions de parcours aux Etats-Unis :
Conseils de vie pratique, parcs et visites
Votre résolution d'écran :
Comprendre et se faire comprendre :
Ca semble une évidence, mais nous le rappelons, aux Etats-Unis, on parle Anglais, version américaine. Vous rencontrerez assez facilement des personnes parlant espagnol, surtout dans le sud, la communauté d'origine hispanique est très importante aux Etats-Unis, an particulier dans les états du sud : Floride, Nouveau-Mexique, Arizona, Californie. En revanche, ne comptez pas trop rencontrer de francophones ! Ceci dit, ça nous est arrivé une fois, en Floride, au Kennedy Space Center, une employée québecoise.

Si vous ne parlez pas anglais, c'est le moment de regretter de ne pas avoir suivi assiduement les cours lors de votre scolarité, et de vous replonger dans une méthode accélérée pour acquérir au moins les rudiments de cette langue indispensable pour voyager dans le monde. Inutile de vous voiler la face, si vous ne parlez ni anglais ni espagnol, ça sera compliqué.

Pour les autres, si vous n'arrivez pas à comprendre votre interlocuteur, n'hésitez pas à l'interrompre en lui demandant de parler plus lentement et en lui précisant que vous êtes français (ou belge, suisse etc..).«Sorry, could you please repeat more slowly, I'm french you know...». En général ils font preuve de bonne volonté... La difficulté est agravée par les accents, souvent prononcés de vos interlocuteurs, pour peu qu'il soient d'origine hispanique ou asiatique. Ne faites pas l'impasse si vous ne comprenenez pas, en particulier auprès des administrations, ou si vous passez commande dans un restaurant, prenez possession d'une voiture de location, louez une chambre d'hotel etc ... vous pourriez avoir de mauvaises surprises, sur la facture par exemple car vous risquez d'adhérer à des options non souhaitées.

Pour vous faire comprendre, rassemblez votre vocabulaire, utilisez des mots simples, au restaurant par exemple n'hésitez pas à montrer au serveur sur la carte ce que vous voulez. Au bout de quelques jours, ça ira mieux, l'anglais n'est pas une langue compliquée, et les américains sont globalement très serviables et fiers qu'on visite leur pays. Leur population est un composite de toute origines et donc ils sont habitués à comprendre les accents, même les pires. Néanmoins, il reste prudent d'amener un petit dictionnaire de voyage.

Les bagages, quoi emmener :
Commençons par parler de la valise en elle-même. Pour vous rendre aux Etats-Unis, et tout au moins pour les bagages enregistrés (qui voyagent en soute dans l'avion donc), il vous faudra des valises spéciales agréées par la TSA, la Transportation Security Administration, l'administration chargée de la sécurité des transports. C'est au niveau de la fermeture que tout se joue, ces valises sont équipées d'une serrure, généralement à code, mais peuvent aussi être ouverte au moyen d'une clé spéciale, détenue par les agents de la TSA, ou les agents délégués à l'aéroport de départ. Ceci aux fins de sécurité, pour pouvoir fouiller les bagages enregistrés. A défaut, s'ils décident de fouiller votre valise, ils forceront la serrure, et là, rien ne garantit qu'elle fermera encore, même sans être verrouillée, après ce traitement. Je vous laisse imaginer ce qu'il restera de vos affaires à l'arrivée quand on voit le traitement réservé aux bagages dans les manipulations aéroportuaires. Autre solution bien sûr : ne pas verrouiller sa valise. A vos risques et périls. Sachez qu'il existe aussi des sangles agréées TSA, pour quelques euros, que vous pouvez utiliser sur votre valise classique, dans ce cas, vous ne verrouillez pas la valise elle même, mais vous la verrouillez au moyen de la sangle. Je vous laisse imaginer la sécurité d'une telle fermeture, si tant est qu'on puisse considérer qu'une serrure de valise représente une sécurité.

Vérifiez sur le site de la compagnie aériennes vos droits en matière de bagages. En général, ce sera une valise enregistrée par personne, d'un poids maximal de 20 ou 23kg. Il existe aussi des dimensions limites, mais normalement, ça nous vous concernera pas. Si vous avez des correspondances, en principe tous les vols obeissent aux mêmes règles. Si vous partez à plusieurs, veillez donc à répartir équitablement le poids de vos bagages, en effet les compagnies n'acceptent en général pas de faire une globalisation. Ne mettez rien de valeur, ni rien de vital (traitement médical par exemple) dans vos bagages en soute. La sécurité d'une valise n'est que très relative, et il arrive qu'un bagage s'égare et ne vous soit livré qu'après plusieurs jours. Les compagnies sont en général strictes sur le poids, au dela, elles vous factureront l'excédent. Nous ne reviendrons pas sur ce qui est interdit dans les valises, consultez le site de la compagnie.

Outre les bagages en soute, vous aurez droit à un bagage à main que vous amenez à l'intérieur de l'avion. C'est donc là que vous placerez ce qui a de la valeur ou qui est vital. La taille de ce bagage est strictement limitée, consultez le site de la compagnie pour connaitre les limites, en général c'est 55 x 35 x 25 cm, poches, roues, poignées compris. Respectez srupuleusement cette taille, à défaut ils vous obligeraient à placer le bagage en soute, à vos frais puisque vous avez déjà une valise, et avec un risque énorme, puisque ce bagage contient le plus souvent des objets fragiles et de valeur. Certaines compagnies, comme Air France, limitent le poids du bagage à main à 10 ou 12 kg, d'autres n'imposent pas de limite à ce niveau, comme British Airways, l'occasion d'y mettre ce qui est partculièrement lourd, livres, guides, road-book. En général, vous aurez droit en plus à un accessoire par personne : sac à main, appareil photo, ordinateur portable (mais peu de chance qu'ils vous laissent passer avec votre maxi portable avec écran 20 pouces !).

A titre d'exemple, et pour notre part, nous faisons toujours un bagage «technologie» qui contient les appareils photos, les objectifs, l'ordinateur portable, le disque dur externe, le GPS (il a beaucoup voyagé mais jamais servi, puisque nous avons toujours eu une voiture avec GPS intégré), mais aussi tous les chargeurs, l'adaptateur électrique et le rack multiprise (en effet, a quoi vous servirait votre superbe matériel photo sans chargeur, si le bagage de soute est égaré), et bien sûr les médicaments vitaux. L'autre bagage (en partant à deux) contient les guides, livres, road-book et réservations. Je suis vigilent à bien mémoriser le rangement du bagage technologie, en effet, il faudra généralement le vider aux contrôles de sécurité à l'embarquement, et donc le refaire, et 2 boitiers reflex, 5 objectifs, un ordinateur, les chargeurs et toute la connectique, le tout dans la taille imposée, ça ne s'improvise pas. Le petit appareil photo compact qui sert aussi pour les videos reste dans le sac a main de Madame, il va nous servir pour quelques photos aériennes. Pensez à garder sur vous de quoi écrire, vous en aurez besoin.

Prévoyez d'emmener au moins une batterie de rechange pour chaque appareil photo et camescope. En effet, quoi de plus bête que de se retrouver au milieu de la journée, batterie vide, et donc sans plus pouvoir prendre de photo. La recharge de batterie est longue (plus encore en 110V), vous ne pourrez donc pas recharger en cours de journée, et il y a peu de chance que vous trouviez sur place à acheter la batterie qui correspond précisément à votre appareil. De même, veillez à avoir suffisamment de cartes mémoires, surtout si vous n'emportez pas pas d'ordinateur portable. Il est toutefois beaucoup plus facile de trouver une carte SD à acheter, c'est devenu courant. Il est parfois plus compliqué de trouver des compact-flash si c'est le standard utilisé par votre appareil (et surtout dans une capacité acceptée par votre appareil si celui-ci est un peu ancien).

Pour le reste, c'est plus compliqué de savoir quoi emmener. Tout dépend des lieux ou vous vous rendez et de la saison. De fait les conditions climatiques sont très variables, du climat tropical de Floride au climat polaire en Alaska, de climat désertique dans l'ouest au climat continental, du climat océanique au climat méditerranéen en passant par le climat de montagne. Selon votre parcours vous pourrez donc croiser des conditions très variées. Les affaires de bains sont toujours bienvenues, les hôtels disposent souvent d'une piscine.

J'ai souvent lu des voyageurs qui conseillent de ne pas trop se charger car on peu acheter sur place à bon compte des jeans et des t-shirts. Sans doute, mais personnellement, je ne vais pas aux Etats-Unis pour faire les magasins ! Pas de perte de temps, il y a tellement à voir !

Inutile d'emmener d'appareil électrique, style sèche-cheveux ou fer à repasser, aux Etats Unis le courant est en 110 volts, et ils fonctionneraient au ralenti, petit souffle d'air pour l'un (autant se faire sécher les cheveux au vent) et à peine tiède pour l'autre (autant placer vos vêtements sous le matelas). En revanche pas de problème avec les chargeurs, ils sont tous prévus pour accepter le 110 V, le chargement sera juste un peu plus long. A ne pas oublier : l'adaptateur de prise (et oui, ils n'ont pas les mêmes prises électriques que nous) que vous trouverez dans n'importe quel magasin de bricolage avant le départ, et le rack multiprises, car si vous comptez recharger vos 4 ou 5 appareils (faites le compte, ca va vite, 2 appareils photo, 2 téléphones, 1 ordinateur) l'un après l'autre, avec votre unique adaptateur de prise, la nuit d'hotel n'y suffira pas !

Si vous emenez un GPS, n'oubliez pas le nécessaire pour le brancher sur l'allume-cigare, si vous avez loué une voiture dans les catégories que nous vous avons recommandées, prenez un cable USB, vous pourrez peut-être brancher votre smartphone et écouter vos MP3. Dans cette catégorie, les voitures disposent en général de plusieurs prises allume-cigare, la prise multiple est donc superflue.

A l'arrivée, si l'un des bagages est égaré, faites le livrer à un hôtel que vous aurez prévu entre 2 ou 5 jours plus tard (voyez avec l'agent de la compagnie quel délai est le plus raisonnable), une raison de plus pour réserver à l'avance, mais veillez à appeler immédiatement l'hôtel pour les prévenir, pour le cas ou votre bagage arriverait avant vous. En raison de ce risque de bagage égaré, nous vous recommandons de ne pas faire une valise «Monsieur» et une valise «Madame» mais au contraire de répartir, si un des bagages est égaré vous auriez tout de même un minimum d'effets avec vous. La compagnie vous doit une indemnité pour racheter des effets de première nécessité.

Les parcs nationaux et les state parks :
C'est souvent une importante motivation pour vous rendre aux Etats Unis. Et c'est justifié, ils sont magnifiques ! Certains sont très vastes, le Parc National de la vallée de la mort par exemple couvre plus de 13 000 km², soit près de 1 fois et demi la surface de la Corse. C'est le plus grand des parcs. Yellowstone est immense aussi avec près de 9 000 km².

Tous les parcs nationaux sont gérés pas le National Park Service, ou NPS, un organisme fédéral sous l'autorité du congrès. Le NPS gère non seulement les parcs nationaux, mais aussi les National Monuments et les National Recreation Areas. Les National Monuments ne sont pas des monuments au sens où nous l'entendons, ce sont des sites, des parcs naturels, des lieux ou batiments remarquables, pour des raisons historiques ou culturelles. La plupart des parcs nationaux ont été National Monument, avant d'accéder au rang suprême par vote spécial du congrès. (un national monument relève d'un simple décret présidentiel). Les National Recreation Area, comme leur nom l'indique, sont des sites récréatifs d'intéret national, où l'on va pratiquer des activités de loisir donc.

Localement, ce sont les célèbres Rangers qui s'occupent de la gestion, de l'entretien, de la maintenance des infrastructures, de la sécurité, de l'assistance, de l'information à l'intérieur de tous les parcs qui relèvent du NPS. Ils veillent aussi sur la flore variée et sur la faune abondante. Les Rangers sont en général des passionnés, ils sont très appréciés aux Etats Unis, et très respectés. Mais ne vous y trompez pas, il sont aussi la police des parcs, ils font respecter scrupuleusement la loi à l'intérieur des parcs, et n'hésiteront pas à verbaliser votre véhicule voire le faire mettre en fourrière si vous stationnez hors des zones prévues. Je préfère ne pas avoir fait cette expérience, car je n'ose même pas imaginer le prix d'une mise en fourrière avec remorquage de 50km de votre voiture... (la fourrière, c'est à l'extérieur du parc).

Vous devez absolument visiter le site du NPS, qui regroupe tous les parcs, auquel vous pouvez accéder en cliquant ici.

Vous pouvez aussi cliquer ici pour accéder directement à la page qui vous permet de rechercher un parc précis.

Le site est très bien fait, vous y trouverez une foule d'informations, des cartes, des plans, les horaires, les tarifs, les activités etc... pour chaque site, et parfois même en français ! Les parcs en eux même sont superbes, avec d'excellentes infrastructures, bien aménagés, bien équipés, bien entretenus tout en restant parfaitement accessibles.

L'accès aux parcs est payant, en général 20 ou 25$ par voiture, avec jusqu'à 4 personnes à bord. Les National Monuments sont en général payant aussi, entre 5 et 20$ par voiture, mais parfois gratuits, idem pour les Recreation Areas.

Comme vous allez très probablement visiter plusieurs parcs relevants du NPS, nous vous conseillons vivement d'opter pour l'achat du pass «America the Beautiful» qui coûte 80$, pour toute une année, pour tous les sites gérés par le NPS, et toujours pour 1 voiture avec jusqu'à 4 personnes à bord. Le pass couvre le droit d'entrée, mais jamais les activités annexes comme camping ou droit de pêche par exemple. Ne cherchez pas à acheter le pass sur Internet, ils ne l'envoient pas à l'étranger, vous l'achetez tout simplement au premier parc que vous visiterez, soit au point de péage du parc, soit au visitor center, selon le parc.

N'achetez pas de pass d'occasion comme on en trouve sur le net. Ne soyez pas pingre, soyez honnête, le prix est extrèmement modique par rapport au service qu'il vous propose, et c'est une ressource essentielle pour les parcs, c'est grâce à ce droit d'entrée que vous profitez de ces lieux d'exception. De plus, acheter un pass d'occasion est un délit fédéral, des contrôles sont faits, et on l'a deja dit et répété, aux Etats-Unis, on ne plaisante pas avec la loi.

Dès que vous avez votre pass, signez-le, deux personnes peuvent le signer, nos vous recommandons de ne pas laisser d'emplacement signature vide, vous le laisserez certainement dans la voiture, il sera parfois visible, si toutes les signatures sont utilisées, ça évite les tentations, un voleur n'aurait aucun intéret à s'en emparer.

Par la suite, à chaque entrée de parc, vous présenterez votre pass, accompagné d'un document d'identité avec photo et signature (passeport ou carte d'identité) qui prouve que c'est bien vous qui en êtes propriétaire. Accrochez ensuite le pass au rétroviseur intérieur, avec le support qui vous a été donné lors de l'achat, signature visible depuis l'extérieur, en particulier si vous stationnez pour aller voir un point de vue a pieds, ou faire une rando, les Rangers patrouillent en permanence, et vous attestez ainsi que vous n'avez pas fraudé. S'il n'y a personne au contrôle de l'entrée, ou pas de contrôle du tout (ça arrive), vous pouvez passer mais dans ce cas, n'oubliez surtout pas d'accrocher votre pass.

Si vous souhaitez camper dans un parc, commencez par vérifier sur le site les possibilités, les capacités, et s'il est possible de réserver. Sur place, rendez vous au visitor center et contactez les Rangers. Je ne peux vous donner plus de détails, n'ayant jamais campé.

Si vous souhaitez entreprendre une randonnée, ou un treck, informez-vous obligatoirement auprès des Rangers. Vous devrez impérativement vous inscrire auprès des Rangers, pour raisons de sécurité, et pour organiser les recherches en cas de problème. Suivez scrupuleusement les conseils des Rangers, ce sont de véritables spécialistes, en particulier s'ils vous déconseillent l'activité envisagée en raison des conditions ou des risques, météo par exemple. De même, vous devez obligatoirement vous signaler si vous vous lancez dans une expédition en 4x4 sur des pistes.

Les State Parks ne sont pas des parcs au rabais. Vous en trouverez de très intéressants, comme Dead Horse Point, ou Valley of Fire, simplement ils sont géré par un état. Votre pass n'est pas valable dans les State Parks, et vous devrez payer l'entrée. Des Rangers d'état remplissent les mêmes fonctions que les Park Rangers fédéraux.

Enfin, les Tribal Parks ont ce statut uniquement en raison du fait qu'il sont situés dans une réserve indienne. Là aussi vous trouverez des gardes, et vous devrez payer l'entrée, votre Pass ne vous y servira a rien. Le plus célèbre d'entre eux est Monument Valley.

Vie Pratique :
Nous l'avons déjà abordé à l'occasion du contenu des bagages, aux Etats-Unis, le courant est en 110 volts, et les prises de courant sont différentes. Vous devrez donc acheter un adaptateur de prise électrique avant le départ, dans n'importe quel magasin de bricolage, vous en trouverez pour 1 ou 2 euros. Ensuite, aucun problème pour tout ce qui est chargeurs, ils fonctionneront normalement, la recharge sera juste un peu plus longue. En revanche, tous les appareils qui fonctionnent directement sur le secteur, sans transformateur, ne fonctionneront pas, ou du moins pas normalement, ne tentez pas de les utiliser, à force cela va les détériorer.

Utiliser son téléphone portable, pour appeler, être appelé, envoyer ou recevoir des sms ne posera pas de problème en ville, en revanche, en campagne, loin de toute agglomération, vous n'aurez souvent pas de réseau. En rase campagne, et en particulier sur les pistes, ne comptez donc pas sur votre portable pour appeler les secours en cas de panne. Il va faloir faire à l'ancienne : marcher ! Certains opérateurs incluent les Etats Unis dans leurs forfaits pour ce qui est du téléphone, ou vous proposent une extension payante à cet effet, incluant parfois un petit volume internet. A vous de voir si vous avez l'utilité de l'offre. Sinon, pour le téléphone et les sms, ca reste en général abordable, en revanche, nous vous conseillons de désactiver obligatoirement l'accès à internet, car là, comme pour les M.M.S., le trafic vous est en général facturé à prix d'or ! Oublier cette règle risque de vous couter très très cher au retour, car les smartphones génèrent du trafic internet même si vous ne faites rien, par de multiples mises à jour et autres échanges de données. Envoyer à tout voter répertoire le magnifique selfie que vous avez fait devant Monument Valley a toutes les chances de vous coûter a peu près le même prix que votre billet d'avion ! (j'exagère à peine).

Au chapitre téléphone toujours, n'oubliez pas le décalage horaire ! Evitez de reveillez vos correspondants au milieu de la nuit, en Europe, il est entre 6 et 9 heures (et même jusqu'à 11 à Hawaï) de plus, donc en gros, le jour pour vous, c'est la nuit pour ceux qui n'ont pas comme vous la chance de parcourir ce merveilleux pays. Réciproquement, nous vous conseillons de mettre votre portable en mode «avion» la nuit au moins, à défaut il se trouvera bien une nuit ou l'autre quelqu'un pour vous appeler à 3 heures du matin. Ou pire, être reveillé au milieu de la nuit par un démarcheur ou un spam par sms.

Pour en rester au chapitre de l'heure, le territoire est immense et s'étale donc sur plusieurs fuseaux horaires, 4 pour la partie continentale. L'Eastern time à l'est, la Central Time dans le bassin du Mississippi (en gros), la Mountain Time dans la zone des rocheuses et la Pacific Time sur la cote ouest. Le changement de fuseau horaire ne correspond pas forcement aux limites des états, ce sont parfois les comtés qui servent de limites. C'est notamment le cas en Floride, au Texas, dans le Tennessee, le Kentucky, l'Indiana, le Michigan, le Kansas, le Nebarsaka, le Nord et Sud Dakota, l'Oregon et le Montana. Tous les états appliquent l'here d'été sauf l'Arizona et Hawaï, en Arizona en été, la situation est très compliquée car certaines réserve indiennes, en particulier l'immense réserve Navajo, l'appliquent. En dehors de ça, en été, l'Arizona est à la Pacific Time.

Aux Etats-Unis, on en a parlé déjà, les gens sont courtois en général. On échange un «Good morning» le matin avec les gens que l'on croise au petit déjeuner. Même si vous rencontrez un problème ponctuel, ne vous énervez pas, restez calme, n'élevez pas la voix, discutez, argumentez, les Etats-Unis, c'est le pays du service, les gens feront leur possible pour trouver une solution.

Enfin, certes, le risque d'une révolution dans le pays, ou d'être enlevé par une guerilla marxiste est plutôt faible, ce n'est pas une raison pour ne pas vous inscrire sur Ariane, pour les citoyens français, sur le site offiel du ministère des affaires étrangères. Cliquez ici pour accéder au site.

En effet, en cas de risque, météo par exemple, vous serez averti par sms, en cas de catastrophe naturelle, telle que tornade, tremblement de terre, cyclone, cela facilite les secours, le consulat de France saura qui faire rechercher par les autorités locales, et si, comme nous le souhaitons, vous êtes en parfaite santé, vous le signalerez en répondant au sms vous demandant des nouvelles, ce qui évitera de lancer des recherches inutiles pour vous retrouver et de fait permettra de concentrer les secours sur les réelles victimes.

Sachez que, si vous déclarez votre voyage sur Ariane, le consulat de France sur place sera averti au préalable de votre séjour sur son territoire, ce qui peut s'avérer utile en cas de problème même bénin comme la perte de votre passeport.

Aux Etats-Unis, les températures sont affichées en degrés Fahrenheit, °F. Contrairement aux distances par exemple, la conversion entre °C et °F n'est pas simple, il ne suffit pas d'appliquer une coefficient multiplicateur. Je vais donc vous donner mon «truc». Il ne permet pas d'avoir une valeur exacte, mais une approximation assez fiable. Il faut se rappeler de deux valeurs : 0°C = 32°F , et 100°F correspend à peu près à 37°C, 37, on s'en rappelle facilement c'est la température du corps humain. Et ensuite, 1°C fait a peu près 2°F. Donc si la météo annonce par exemple 80°F , le pars de 100°F qui vaut 37°C, et j'enléve 20°F, donc a peu près 10°C, et j'obtiens 27°C. Vous pouvez vérifiez, c'est à peu près ça.

Sinon, je vous conseille l'application gratuite pour smartphone Convertisseur Gratuit (Kostadinova). Il est capable de convertir, hors connexion, une foule d'unités de mesure. Il permet aussi de convertir des devises, mais attention, là il faut être connecté.


EcranPlus




Votre IP : 18.207.157.152

19 281 191 visites, pour 213 589 669 pages vues.


© Ecran+Plus 2002, 2004, 2006 - 2022 - Reproduction interdite - Tous droits réservés.
Toutes les photos sont protégées par Copyright et restent la propriété exclusive de leurs auteurs.
Albums :
France : Côte d'Azur - Alpes d'Azur - Provence - Bourgogne - Alsace - Sud Ouest - Alpes Dauphiné Savoie - Paris - Corse - Bretagne - Normandie - Pays Cathare & Catalan
France : Languedoc Causses Cévennes - Auvergne Aveyron Aubrac - Val de Loire - Atlantique - Périgord Quercy - Autres
Italie : Toscane - Venise - Carnaval de Venise : 2016 - 2017 - Grands Lacs - Ligurie - Venetie Frioul Trentin - Emilie Romagne Vallée du Pô - Rome - Campanie - Sardaigne - Sicile - Autres
Royaume Uni : Londres - Angleterre - Ecosse - Pays de Galles - Irlande
Grèce : Grèce Continentale - Santorin - Mykonos-Delos - Paros-Naxos - Milos - Sifnos - Crète - Autres îles grecques
Espagne : Seville - Grenade - Andalousie - Burgos/Salamanque - Castille - Tenerife - Grande Canarie - Autres régions
Portugal : Nord du Portugal - Centre du Portugal - Sud du Portugal
Croatie : Istrie - Krk - Dalmatie continentale - Iles de Dalmatie - Dubrovnik - Peljesac - Korcula - Reste de la Croatie
Europe : Monaco - San Marino - Vatican - Bosnie-Serbie - Montenegro - République Tchèque - Slovaquie - Hongrie - Slovénie - Allemagne & Suisse - Autriche
Europe : Belgique & Luxembourg - Pays Bas - Russie - Autres Europe Ouest et Sud - Autres
Amérique : Canada - Amérique Centrale - Mexique-Centre - Mexique-Sud - Mexique-Yucatan - Brésil - Chili-Santiago-Valparaiso - Chili-Patagonie - Atacama - Ile de Paques - Pérou - Amérique du Sud
Etats Unis : Arizona - Monument Valley - Grand Canyon - Canyon DeChelly - Petrified Forest-Painted Desert - Vermilion Cliff-Coyote Butte-The Wave - Saguaro & Organ Pipe Cactus NM - Glen Canyon & Antelope Canyon
Etats Unis : Californie - Death Valley - Yosemite - Sequoia & Kings Canyon - Joshua Tree-Mojave Preserve - Corniche du Pacifique - San Francisco - Los Angeles - Colorado - Mesa Verde - Rocky Mountains - Great Sand Dunes - Vallée de l´Arkansas - Gunnison - Dinosaur - Denver - Floride - Miami - Everglades - Florida Keys - Florida Gulf Coast - Cote Atlantique - Cape Canaveral - Nevada - Las Vegas - Valley_of_Fire - Lac Mead - Nouveau Mexique - White Sands - Taos-Rio Grande Gorge - Utah - Arches NP - Canyonlands & Dead Horse Point - Capitol Reef - Bryce Canyon - Zion - Cedar Breaks - Gd Staircase Escalante - Salt Lake - New-York City - New Jersey - Alaska - Hawai - Texas - Louisiane - Nouvelle Orléans - Bayou - Delta du Mississippi-Gulf Coast - Rives du Mississippi et Plantations - Oklahoma - Arkansas - Mississippi - Alabama - Georgie - Caroline du Sud - Kentucky - Virginie - Tennessee - Memphis - Caroline du Nord - Nord Illinois - Sud Illinois - Chicago - Indiana - Ohio - Michigan - Cote Nord du Lac Michigan - Lac Supérieur au Michigan - Wisconsin - Lac Supérieur au Wisonsin - Lac Michigan au Wisconsin - Washington - Oregon - Idaho - Montana - Wyoming - Yellowstone - Grand Teton - Devils Tower - Nord Dakota - USA Nord Est - Sud Dakota - Badlands - Black Hills-Mont Rushmore - Minnesota - Minneapolis-St Paul - Moyenne vallée du Mississippi au Minnesota - Haute vallée du Mississippi - Lac Supérieur au Minnesota - Nebraska - Iowa - Nord du Missouri - Saint Louis - Sud du Missouri - Kansas
Antilles : République Dominicaine - Martinique - Guadeloupe - Sainte Lucie - Autres
Tanzanie : Kilimandjaro - Serengeti - Ngorongoro - Tarangire, Manyara, Eyasi - Autres régions -
Afrique du Sud : Western Cape - Eastern Cape - Northern Cape - Kwazulu Natal - Parc Kruger - Transvaal
Namibie : Namib - Sossusvlei - Dead Vlei - Naukluft - Kalahari - Montagne et Plateau Central - Etosha & Ovamboland - Skeleton Coast - Kaokoveld
Namibie : Damaraland & Brandberg - Okavango & Caprivi - Sud du Pays
Afrique : Maroc - Egypte - Tunisie - Libye - Sénégal - Mali, Niger, Tchad - Zimbabwe, Zambie - Swaziland, Lesotho - Botswana - Autres
Asie : Turquie - Thaïlande - Chine - Inde-Vallée du Gange - Inde-Rajastan - Sri Lanka - Vietnam & Cambodge - Océan Indien - Autres
Océanie - Arctique : Australie - Nouvelle Zélande - Iles du Pacifique - Arctique
Thèmes :
Outils :
Site optimisé pour Internet Explorer 5.5 et plus, en résolution écran minimale de 800x600. Vous devez accepter les cookies. Il nécessite JavaScript.